CIA INFORMATIQUE - CIA CHARENTE INFORMATIQUE ASSEMBLAGE vente ordinateur maintenance dépannage réparation informatique a domicile materiel ordinateur pc a Cognac 16 charente

Newsletter

Ce site est listé dans la catégorie Charente (16) : Dépannage de PC, ordinateur Charente de l'annuaire Conference referencement Duffez et Définitions Dicodunet


Statut Cylex Silver

Mais au fait ... Qu'est ce que Linux ?

 


 

Les définitions de cet article sont reprise de Wikipedia et peuvent etre consultées pour approfondir votre compréhension des différents termes utilisés.

 

Linux, ou GNU/Linux, est un système d'exploitation compatible POSIX. Linux est basé sur le noyau Linux, logiciel libre créé en 1991 par Linus Torvalds pour ordinateur compatible PC.

 

Développé sur Internet par des milliers d'informaticiens bénévoles et salariés, Linux fonctionne maintenant sur du matériel allant du modem au supercalculateur. Il existe de nombreuses distributions Linux indépendantes, destinées aux ordinateurs personnels et serveurs informatiques, pour lesquels Linux est très populaire. Elles incluent des milliers de logiciels, notamment ceux du projet GNU, d'où la dénomination GNU/Linux. Linux est également populaire sur système embarqué. La mascotte de Linux est le manchot Tux.

 

Les logiciels libres sont produits de manière collaborative, souvent indépendamment les uns des autres, et peuvent être librement redistribués. Il s'ensuit une particularité du monde GNU/Linux : la séparation fréquente entre ceux qui produisent les logiciels et ceux qui les distribuent.

 

Les Distributions

 

On appelle distribution Linux une solution prête à être installée par l'utilisateur final comprenant un noyau Linux, des programmes d'installation et d'administration de l'ordinateur, un mécanisme facilitant l'installation et la mise à jour des logiciels comme RPM ou APT ainsi qu'une sélection de logiciels produits par d'autres.

 

Une distribution peut par exemple choisir de se spécialiser (ou non) sur GNOME ou KDE. Elle est également responsable de la configuration par défaut du système (graphisme, simplicité…), du suivi de sécurité (installations de mise à jour) et plus généralement de l'intégration de l'ensemble.

 

La diversité des distributions permet de répondre à des besoins divers qu'elles soient à but commercial ou non ; orientée serveur, bureautique ou embarqué ; orientée grand-public ou public averti ; généraliste ou spécialisée pour un usage spécifique (pare-feu, routeur réseau, grappe de calcul…) ; ou encore certifiées sur un matériel donné.

 

Parmi les plus célèbres distributions, on peut citer Slackware, apparue en 1993, qui est aujourd'hui la plus ancienne distribution encore en activité, toujours maintenue par Patrick J. Volkerding ; Debian, éditée par une communauté de développeurs ; Red Hat, éditée par l'entreprise américaine du même nom qui participe également au développement de Fedora Core ; ou encore SuSE, à l'origine une traduction allemande de Slackware, qui a depuis évoluée en intégrant certains sous-système issus de Redhat.

 

De nombreuses autres distributions plus ou moins spécialisées existent, étant pour la plupart dérivées des projets sus-cités. Par exemple voici quelques distributions spécialisées « environnement de bureau » : Ubuntu, éditée par Canonical Ltd qui est dérivée de Debian ; Mepis également basée sur Debian ; Zenwalk dérivée de Slackware ; Mandriva, dérivée de Red Hat, aujourd'hui éditée par la société française de même nom et impliquée dans plusieurs projets libres. Il existe également des distributions dites LiveCD, dont l'une des plus célèbres est Knoppix, qui offrent la possibilité de démarrer un système d'exploitation Linux complet et d'accéder à de nombreux logiciels à partir du support (CD ou DVD) sans installation préalable sur le disque dur, et sans altérer son contenu. Cette souplesse d'utilisation a fait qu'elles sont devenues un support très populaire de démonstration d’utilisation de Linux, et sont même utilisées comme outils de maintenance système.

 

Offre logiciels

 

La communauté Linux a produit un grand nombre de logiciels utilisables dans de nombreux domaines.

Des exemples de logiciels donnés à titre indicatif :

 

* la bureautique avec OpenOffice.org,

* Internet avec Mozilla Firefox, Konqueror, IceWeasel, Gnuzilla, Mozilla Thunderbird, Pidgin ou BitTorrent,

* le multimédia avec Xine, MPlayer, VLC media player, XMMS ou Amarok,

* le graphisme, avec GIMP, Inkscape ou Scribus,

* la 3D avec Blender.

 

La plupart des distributions Linux proposent un programme permettant de naviguer dans une liste de milliers de logiciels libres testés et préconfigurés spécialement pour une distribution. Ces programmes libres sont alors téléchargés et installés en un clic de souris, avec un système de signature électronique garantissant que personne ne leur a ajouté de virus ou de spyware.

 

Certains logiciels propriétaires importants ont également une version Linux. C'est le cas de Opera, Macromedia Flash Player, Acrobat Reader, NeroLinux ou Skype par exemple.

Nexuiz, un FPS sous Linux

 

La notion de portabilité désigne la capacité d'un programme à être utilisé sous différents systèmes d'exploitation ou architectures.

 

Enfin, il est possible d'utiliser des logiciels faits pour Microsoft Windows sur un poste Linux grâce à une implémentation de l'API Windows sous Linux comme WINE. Des offres commerciales basées sur WINE comme CrossOver Office permettent d'utiliser presque sans problèmes des logiciels tels Microsoft Office et Adobe Photoshop issus du monde Windows.

 

Les Jeux

 

Il existe de nombreux jeux disponibles sous Linux, gratuits ou payants, libres ou propriétaires. L'offre comporte aussi bien des petits jeux de bureautique (cartes, démineur, échecs, golf) que des jeux commerciaux récents (Enemy Territory: Quake Wars)

 

Certains jeux sont conçus pour tourner nativement sous Linux (Quake 3 par exemple), et d'autres peuvent être lancés à l'aide de programmes implémentant l'API Windows sous Linux. Il en existe plusieurs implémentations, dont certaines spécialement pour les jeux, permettant ainsi de faire fonctionner de nombreux jeux conçus pour Windows, dans des environnements comme Cedega et WINE. Le dernier recours des joueurs linuxiens consiste tout simplement à utiliser parallèlement Windows sur le même ordinateur grâce au multiboot ou à la virtualisation.

 

Le texte précédent est une petite partie de l'article original.

 

Ci vous souhaitez consulter cet article complet et les définitions en ligne visitez ce lien Linux - Wikipédia

 


AccueilAccueil